> Catalogue > Hermann

Hermann

Portrait de Hermann

Herman Huppen nait le 17 juillet 1938 à Bévercé (Ardennes). Son enfance marquée par la guerre et l’exil à Bruxelles le pousse à apprendre très tôt un métier. Il obtient rapidement son diplôme d’ébéniste avant de suivre des cours du soir de dessin d’architecture et de décoration d’intérieur à l’Académie des Beaux Arts de Saint-Gilles (Belgique). À 18 ans, il rejoint sa sœur au Canada où il passe 3 ans avant de rentrer en Belgique.

Ce n’est qu’en 1964 que Hermann se rapproche du 9e Art, suite à son mariage avec Adeline Vandooren dont le frère, Philippe Vandooren (alias Morphée), dirige une revue scoute à laquelle il livrera sa première histoire.

Alternant à mi-temps entre son travail d’architecte et le dessin, Hermann signe de courts récits didactiques dont Livreuse d’avions, une Histoire de l’Oncle Paul, publiée en 1965 dans Le Journal de Spirou. Remarqué par Greg, il est rapidement pris à l’essai dans le studio du maître. Dès 1966, Greg écrit pour Le Lombard la série qui établit d’emblée le talent incontestable de Hermann dans la veine réaliste : Bernard Prince. Après un détour par Jugurtha –histoire d’un prince Numide combattant contre l’envahisseur romain– dont il dessine les deux premiers albums, Hermann entreprend une nouvelle série avec Greg, Comanche, dont la publication commence en décembre 1969. Huit ans plus tard, il ressent l’envie de créer sa propre histoire. Greg émet des doutes quant à ses capacités de scénariste, malgré quelques histoires courtes de Bernard Prince qu’il avait déjà écrites seul. Hermann le prend au mot et se lance dans sa première série solo, Jeremiah. Il abandonne peu à peu ses séries phares Bernard Prince, repris par Dany, et Comanche, poursuivie par Rouge. En 1984 Il s’écarte momentanément des thèmes post-atomiques de Jeremiah pour créer Les Tours de Bois-Maury, une fresque médiévale où son réalisme appliqué à une époque révolue fait merveille. Ce qui ne devait être qu’un album isolé devient une seconde série qu’il mènera de front avec Jeremiah, alternant leur production.

Enclin à placer la barre toujours plus haut, il signe en 1991 son premier one-shot Missié Vandisandi, suivi en 1995 par le cri de révolte Sarajevo-Tango, un album en couleurs directes dont la teneur historique et sociale lui vaut de recevoir le Prix Oesterheld. Il poursuivra cette thématique avec Caatinga en 1997. Deux ans plus tard, il signe On a tué Wild Bill où il distillera vision du monde impitoyable des pionniers.
En 2000, avec la complicité de Van Hamme, il réalise Lune de Guerre, une œuvre qui dépeint l’absurdité et la bêtise humaine. Puis, avec son fils, il dessine Liens de Sang, faux polar aux accents fantastiques.

Dès 2002, Jeremiah devient une série télévisée de 35 épisodes produite par la MGM dans laquelle Luke Perry interprète le rôle-titre et Malcolm-Jamal Warner celui de Kurdy.

En 2016, il est enfin consacré Grand Prix d'Angoulême. L’année suivante, en tant que lauréat, il en est le président.

  • Hermann - Jeremiah, Qui est Renard Bleu ?, Planche originale

    Jeremiah
    Qui est Renard Bleu ?
    Planche originale n°8
    8 000,00 €

  • Hermann - Les Tours de Bois-Maury, Le Seldjouki, Planche ori

    Les Tours de Bois-Maury
    Le Seldjouki
    Planche originale n°37
    6 500,00 €

  • Hermann - Bernard Prince, La Forteresse des Brumes, Planche

    Bernard Prince
    La Forteresse des Brumes
    Planche originale n°10
    8 000,00 €

  • Hermann - Les Tours de Bois-Maury, William, Planche original

    Les Tours de Bois-Maury
    William
    Planche originale n°19
    6 000,00 €

Les séries de Hermann :


Coup de cœur

Galerie Daniel Maghen
47 quai des Grands Augustins
75006 Paris
Tel.: 01 42 84 37 39
Fax.: 01 42 22 77 86

Du Mardi au Samedi
de 10h30 à 19h00